PHILOSOPHIE

        P02 - P31 - 0A1 - 0A2 - Anthropologie philosophique : la personne humaine

Enseignant:Emmanuel de SAINT AUBERT

Nombre d'heures: 24  - Nombre de séances: 8 

Prochaine date: Lundi, 01 Mars 2021  - 10:00-13:00

Toutes les dates: Lundi 1, 8, 15, 22 mars 2021 et Mardi 4, 11, 18 et 25 mai 2021.

Lieu: Montpellier Villa Maguelone 31 ter avenue Saint-Lazare 34060   04 67 55 85 51

     

Ce cours sur la personne humaine est un cours d’anthropologie fondamentale, moins axé sur des auteurs que sur des exemples cliniques. Dans un propos vivant et accessible, il porte une attention particulière au corps et à ce qui anime notre relation au monde et à autrui, en vulgarisant des recherches contemporaines qui sont au cœur de la réflexion sur l’être humain.


1ère partie : – ANTHROPOLOGIE DE LA PORTANCE 1 (12h)
La première partie du cours propose d’introduire à la notion de "portance". La portance désigne une modalité fondamentale de notre rapport au réel, et plus particulièrement de nos relations avec autrui. Une modalité qui  engage notre corps et les dimensions essentielles qui l’animent, dans une épreuve impliquant l’intelligence, la confiance et le désir. Cette réflexion anthropologique transversale s’inscrit dans un dialogue et un engagement de terrain avec divers professionnels voués à l’accompagnement de la personne humaine en difficulté.


2ème partie : – ANTHROPOLOGIE DE LA PORTANCE 2 (12h)
Approfondissant la première, cette seconde partie du cours est consacrée à explorer les implications anthropologiques de la portance dans plusieurs questions actuelles, relevant des champs scientifiques et cliniques, éthiques et éducatifs. Seront notamment abordés les thèmes de l’affectivité, du corps, de l’intelligence, de la conscience, de la liberté, du travail humain — et, surtout, la façon dont ces dimensions s’articulent entre elles pour édifier et exprimer ce que nous sommes.

 

Eléments bibliographiques

- Emmanuel de Saint Aubert, Introduction à la notion de portance" in Archives de philosophie, tome 79, n° 2, avril-juin 2016, pp. 317-343. Accessible en ligne : http:// www.cairn.info/revue-archives-de-philosophie-2016-2-page-317.html.

- S’abandonner et surgir. Réflexion sur les relations entre corps et portance, in Au travers du vivant, éd. Bernard Andrieu et Petrucia da Nóbrega, Paris, L’Harmattan, Mouvements des Savoirs, 2017, pp. 163-186.

- La chair ouverte à la portance de l’être, in Alter. Revue de phénoménologie, n° 23, Anthropologies philosophiques, 2015, pp. 165-182.

 

contact: cugg@diocese34.fr - 04 67 55 85 51